Myrmoxenus ravouxi, la fourmi esclavagiste et... esclave



Les fourmis esclavagistes Myrmoxenus ravouxi représentent une espèce tout à fait particulière, ayant élevé l’esclavagisme au rang d'art de vie et de survie. Ces fourmis ont coutume de conduire un raid dévastateur dans les colonies environnantes, massacrant tous les adultes et volant les jeunes, larves dans le couvain, dans le but de les forcer à assurer les tâches centrales de leur propre colonie.

Maître de guerre...

Ces fourmis rousses visent par ailleurs spécifiquement la colonie la plus défendue et donc la plus dangereuse (ce qui tend à prouver leur puissance), qui est normalement la colonie ayant le plus d'oeufs. Parfois, le raid se conduit avec une poignée de fourmis seulement contre toute une colonie, démontrant que les Myrmoxenus ravouxi sont en quelque sorte les Guerriers Spartiates du monde myrmécologique.

Même leur reproduction est un délice d'ingéniosité esclavagiste : la reine fait semblant d'être morte afin qu'une autre colonie investisse la fourmilière. La reine Myrmoxenus ravouxi tue alors sa rivale et se plonge dans son corps pour s'imprégner de son odeur. Ainsi, les ouvrières de la colonie rivale vont la nourrir et la protéger comme leur propre reine.

... Esclaves domestiques

Les Myrmoxenus ravouxi sont ainsi les spécialistes des raids fulgurants et du vol d'enfant, mais sont par contre très mauvaises lorsqu'il s'agit... et bien, de toute autre activité. Elles sont par exemple incapables de se nourrir par leurs propres moyens, et nécessitent des esclaves pour leur propre survie. Même lorsque la nourriture est mise juste devant ses mandibules, une Myrmoxenus ravouxi va dépérir et mourir de faim si aucune fourmi esclave ne l'aide à manger. Ces fourmis esclavagistes dépendent de leurs esclaves pour tout, même pour défendre la colonie.

Ce n'est pas que ces fourmis sont paresseuses, c'est vraiment qu'elles ne sont compétentes qu'à mener des raids, qu'elles initient généralement non par volonté dévastatrice, mais parce qu'elles en ont besoin pour leur survie. Elles sont incapables de nourrir et protéger leur reine, et sont même incapables de se déplacer vers un nouvel habitat. Lorsque la colonie migre vers un autre lieu, seules les fourmis esclaves sont en mesure de le rejoindre, et transporter avec elles leurs maîtres pénétrés de confusion.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération avant d'être publiés. La publication peut prendre quelques jours.

Twitter Delicious Facebook Digg Favorites More